SHARE

Face à  l’arrestation de ses militants, la hausse du prix du carburant, le retard de l’installation des conseillers communaux issus des élections locales du 4 février dernier,  le chef de file de l’opposition  et leader de l’Union des forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo a déclaré ce mardi à nos confrères de la radio ‘’ Djigui FM’’  ceci : «  Aujourd’hui, la situation qui prévaut dans notre pays est plus que préoccupante. Nous vivons dans une crise permanente aggravée par la mauvaise gouvernance  du gouvernement Alpha Condé ». 

Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo persiste et signe que « ses militants qui réclamaient  la publication des ‘’ vrais résultats’’ des élections communales du 4 février ont été incarcérés ».   

Exemples : « Notre ami Ibrahima Sory Camara, dans le cadre  de la politique d’intimidation de l’opposition, est arbitrairement détenu jusqu’à présent. Nos militants de Kalinko croupissent illégalement en prison. Beaucoup d’entre eux ont été arrêtés sans avoir pris part à aucune manifestation », martèle l’ex-premier ministre.

Il a également déclaré que le responsable des crises à répétition n’est autre que le pouvoir Alpha Condé qu’il accuse de restreindre des libertés et de violer la constitution comme si de rien n’était.

«Nos libertés ont été chèrement acquises. Beaucoup sont morts  pour que le droit de manifester soit consacré par notre constitution. Quiconque veut violer la constitution, trouvera l’UFDG et l’opposition républicaine sur son chemin ! », a insisté Cellou Dalein.

 

Léon KOLIE pour JMI

 JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE