SHARE

La Fondation Merck a récemment annoncé les gagnants des Prix de Reconnaissance des Médias « Merck Plus Qu’une Mère » 2017

La Fondation Merck (Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, a annoncé l’ouverture de la période de l’appel à candidature pour les Prix de Reconnaissance des Médias « Merck Plus Qu’une Mère » 2018.

Les professionnels des médias sont invités à présenter leur travail sur la sensibilisation à la prévention de l’infertilité et briser la stigmatisation de l’infertilité en Afrique. Les prix ont été introduits l’année dernière pour reconnaître le journalisme exceptionnel en santé et pour reconnaître les journalistes professionnels individuels qui ont fournies des histoires précises, informatives et convaincantes sur les femmes ou les couples infertiles en Afrique.

« Je crois fermement au rôle essentiel que jouent les médias dans la sensibilisation des communautés. Par conséquent, nous avons créé ces prix pour les médias dans le but de reconnaître la couverture journalistique exceptionnelle qui améliore l’engagement du public et la compréhension de l’infertilité, brisant sa stigmatisation et soulignant la nécessité de changer la perception sociale dans les communautés africaines. Nous avons également commencé deux hashtags pertinents #MenToo, les hommes aussi peuvent souffrir de l’infertilité pas uniquement les femmes, et #NoForInfertilityStigma, non pour la stigmatisation de l’infertilité pour faire appel à tous nos partenaires de médias pour lancer ce mouvement à travers leurs plates-formes », a déclaré le Dr. Rasha Kelej, PDG de la Fondation Merck et Président de Merck Plus Qu’une Mère.

Qui peut postuler ?
Les journalistes de la presse écrite, media en ligne, radio et multimédia.

Dernière date de soumission :
Les inscriptions peuvent être soumises jusqu’au 31 Mars 2019.

Comment s’inscrire ? 
Les inscriptions peuvent être envoyées par courriel à MyStory@MerckMoreThanAMother.com

Catégories et Prix Monétaire :

Catégorie

Multimédia

Presse écrite

Média en ligne

Radio

Prix Monétaire

USD 3000

USD 1000

USD 1000

USD 1000

USD = Dollars Américaine

La Fondation Merck a récemment conclu une cérémonie pour annoncer les gagnants des Prix de Reconnaissance des Médias « Merck Plus Qu’une Mère » 2017 à Nairobi, au Kenya. Plus de 200 journalistes de 17 pays africains ont assisté à la cérémonie.

Voici les détails des premiers gagnants de la catégorie des journalistes professionnels de chaque segment :

Le premier prix du Segment Multimédia a été décerné à Mme Namukabo L Werungah et à son équipe de NTV Kenya pour leur excellente histoire intitulée « Un conte de douleur et de honte des femmes sans enfant à Busia ».  

Le premier prix du Segment des Presse Ecrite a été reçu par M. Gardy Chacha, Reporter Principal en Santé et en Sciences de Standard Newspaper, Kenya. Il a été sélectionné pour son histoire émouvante intitulée « Cecilia Wairimu : une femme, trois mariages, 11 ans d’infertilité ».

Le premier prix du Segment des Médias en Ligne a été décerné à Mme Molatelo Mainetje, productrice de journal et d’actualité et réalisatrice de documentaires d’Afrique du Sud pour son court métrage intitulé « L’homme au entrailles ».

Mme Asha Bakidusa, Journaliste de Royal Media Services Limited, Sous Bahari FM, Kenya, a reçu le Premier Prix du Segment Radio pour son programme intitulé « Comment les hommes de la famille soutiennent leur conjoint dans les cas d’infertilité ».  

Tous les gagnants des prix étaient présents lors de la cérémonie pour recevoir leur prix.

À propos de la campagne « Merck plus qu’une mère » ;

Dans de nombreuses cultures, les femmes sans enfant souffrent de discrimination, de stigmatisation et d’ostracisme. Leur incapacité à avoir des enfants entraîne un grand isolement, l’exhérédation et des agressions. « Merck plus qu’une Mère » habilite ces femmes à travers l’accès à l’information, la santé, le changement de mentalité et l’autonomisation économique.

Dans le cadre de cette campagne, nous avons lancé le projet « Empowering Berna » en Afrique pour aider les femmes infertiles et sans enfant à lancer leur propre commerce et ainsi devenir indépendantes financièrement et devenir plus fortes et plus heureuses. Le projet a bénéficié à plus de 1 000 femmes à travers le continent.

En outre, une partie de la campagne est notre programme de Formation en Embryologie & en Fertilité de Merck, un cours pratique de trois mois pour établir la plate-forme de spécialistes de la fertilité en Afrique et en Asie.

La Fondation Merck a fourni à plus de 50 candidats, trois mois à six mois de formation clinique et pratique aux spécialistes de la fertilité et aux embryologistes dans plus de 29 pays d’Afrique et d’Asie tels que: Tchad, Niger, République centrafricaine, Côte d’Ivoire, Ghana, Éthiopie, Ouganda, Kenya, Tanzanie, Zambie, Nigeria, Bénin, Mali, Burkina Faso, Sénégal, Guinée Conakry, Sierra Leone, Libéria, Cameroun, Rwanda, Botswana, République démocratique du Congo, Congo Brazzaville, Gambie, Népal, Siri Lanka, Bangladesh, Myanmar et Cambodge.

La Fondation Merck entre dans l’histoire de nombreux pays africains où elle n’a jamais eu de spécialistes en fertilité ou de cliniques de fertilité spécialisées avant l’intervention de « Merck Plus qu’une Mère » pour former les premiers spécialistes en fertilité tels que ; en Sierra Leone, au Libéria, en Gambie, au Niger, au Tchad et en Guinée.

La Fondation Merck a soutenu la création des premiers centres publics de FIV en Éthiopie et en Ouganda en fournissant la formation clinique et pratique nécessaire à leur personnel. La Fondation Merck prévoit également de soutenir la mise en place de la première FIV publique en Tanzanie prochainement.

« Merck plus qu’une mère » lancée en 2015, est un programme de la Fondation Merck, la fondation pilote nombre de nos initiatives et programmes dans le domaine du renforcement de soins de santé et de capacité en recherche et améliore l’accès à des solutions de soins de santé équitables.

Source APO Group 

Comments

comments

SHARE