SHARE

Abidjan vient d’abriter le 4ème  congrès ordinaire du FPI, Front Populaire Ivoirien, les 27 et 28 juillet 2018, au Palais des sports de Treichville. La famille politique de Laurent Gbagbo se met à la disposition de l’ancien Chef d’Etat à la tête du PDCI.

La fronde au sein de l’alliance au pouvoir ivoirien (RHDP) n’est pas passé inaperçue. Henri Konan Bédié a rompu avec son allié Alassane Ouattara (ADO), qui semble ne pas être à même de « passer » la main au PDCI en 2020.

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), a assuré de son « soutien » et de sa « disponibilité » au leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique) Henri Konan Bédié pour « sauver la Côte d’Ivoire ».

Ce message n’est pas fortuit puisque celui qui fut renversé en 1999, du pouvoir, a été représenté au congrès du parti de Laurent Gbagbo. Saluant la délégation du PDCI « fortement représentée », Pascal Affi N’guessan a lancé : «Transmettez à Bédié notre soutien et notre disponibilité pour sauver la Côte d’Ivoire ». Un appel du pied qui pourrait faire mouche, puisque Bédié entend aller en liste propre, lors des prochaines élections communales.Résultat de recherche d'images pour "pascal affi nguessan"

Placé sous le thème « Mobilisation et engagement pour la démocratie et l’alternance en 2020 », le but du FPI est de se promouvoir à un moment où la coalition au pouvoir bat sérieusement de l’aile. Affi a déclaré que sa formation se rapprochera de « tous les partis politiques qui veulent le changement ».

Il a ouvertement déclaré que 2020, année de la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire, est une chance pour son parti de revenir aux  aux affaires pour une alternance vraie avec une Côte d’ivoire réconciliée.

Idrissa KEITA pour JMI

 Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE