SHARE

Comme annoncé  la semaine dernière lors d’une conférence de presse, la marche de protestation contre la hausse du prix du carburant  des Forces Sociales a été ce lundi, violemment réprimée les agent de sécurité au rond-point de Tannerie.

Le leader de la PCUD, Abdourahmane Sanoh, a réagi à chaud contre  cette attitude des autorités. Pour le président de la PCUD, ce n’est nullement le gouverneur de la ville de Conakry qui est à la base de ce comportement, mais plutôt le président de la république et son premier ministre.

« Le gouvernement est sous influence…. Il est en mauvaise position, nous ne voulons pas l’accuser. Pour nous, c’est le président Alpha Condé et son premier ministre qui sont en train aujourd’hui de vouloir martyriser le peuple de Guinée! », a dénoncé Abdourahmane Sanoh.

Il a ensuite déclaré qu’ils vont « continuer ce combat qui est un combat légitime avec tous les moyens légaux » dont ils disposent.

 

Léon KOLIE pour JMI

 JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE