SHARE

Le porte-parole des Forces Spéciales de Guinée (FSG), Algassimou Diallo a confirmé dans une déclaration conjointe ce mercredi, 18 juillet 2018, lors d’une réunion d’urgence tenue au siège de la PCUD, à Kipé, que toutes les manifestations prévues toute la semaine prochaine jusqu’à ce que le prix revienne à 8000 francs guinéens, sont maintenues.

Ce rendez-vous a réuni plusieurs entités de société civile notamment , le Balai Citoyen, le CNOSCG, la CONASOC etc. Des structures faîtières n’entendent pas baisser les bras avant la satisfaction totale de leurs revendications.

Le porte-parole le porte-parole des Forces Spéciales de Guinée (FSG) , a également précisé que leurs structures conjointes se félicitent de la constitution spontanée de la cellule de la FSG par les citoyens indignés, pour servir de relais à l’information et à la mobilisation dans plusieurs villes de l’intérieur et des communes de Conakry.

«Déterminées à poursuivre leur combat pour la justice sociale et contre la mauvaise gouvernance de notre pays, les Forces Sociales de Guinée (FSG) dont le seul et unique but est de ramener le carburant à 8000 Gnf, appellent à plus d’engagement et de détermination, en vue d’une participation citoyenne  massive aux prochaines étapes de notre lutte », a insisté Algassimou Diallo.

Il a ainsi noté que c’est dans cette perspective, les FSG annoncent une grandiose manifestation le lundi, 23 et jeudi 26 juillet prochains sur toute l’étendue du territoire national. Car dit-il, ces manifestations dénommées ‘’ marche de la dignité ou lassiriya’’ , sont une protestation pacifique et citoyenne contre l’injustice sociale érigée en système de gouvernance au détriment du peuple souverain de Guinée.

« Pendant qu’on assiste à une gestion des ressources minières sans incidence proportionnelle sur le budget de l’Etat, on entretient un train de vie irritant des autorités et des institutions publiques, on assiste au bradage sans précédent des services et infrastructures publics, ainsi en enrichissant l’illicite et l’ostentatoire de certains hauts cadres du l’Etat que les marchés gré à gré sont devenus légion avec leur lot de surfacturation en violation flagrante de nos lois »,a précisé le porte-parole des FSG.

Jean Valéry CAMARA et Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE