SHARE

Depuis quelques mois, le génial milieu de terrain croate de 32 ans n’est pas seulement surveillé de près par les défenses. La justice garde aussi un œil sur lui. Et cette fois, sa faute vaut beaucoup plus qu’un carton rouge. Il est accusé d’avoir menti dans le cadre d’une affaire de corruption qui ébranle le football de son pays.

Les juges lui reprochent d’avoir changé son témoignage pour couvrir un homme. Un certain Zdravko Mamic, âgé d’une soixantaine d’années, considéré comme l’homme l’un des plus puissants du football croate.

L’affaire est revenue dans les crampons de la sélection croate le 6 juin, c’est-à-dire huit jours seulement avant l’ouverture de la Coupe du monde en Russie. Ce jour-là, à 2 300 kilomètres de Moscou, Zdravko Mamic est condamné à six ans et demi de prison pour avoir notamment détourné de l’argent sur la vente de joueurs appartenant à son club, le Dinamo Zagreb.

« Au début de sa carrière, Modric a reçu un coup de pouce financier de la part de Mamic et a signé un accord l’obligeant à partager ses revenus futurs avec lui », détaille un article de The Independent (en anglais), traduit par Footballski. Ainsi, en 2008, quand le génie croate quitte le Dinamo Zagreb pour Tottenham en Premier League, Zdravko Mamic aurait « illégalement récupéré à son compte des sommes considérables »

Le cas Modric et, plus globalement, les problèmes de corruption dans le football croate divisent les supporters. « Il y a deux camps, tranche Loïc Trégourès. D’un côté, il y a ceux qui veulent en finir avec ce système, qui auraient voulu que Modric ne soit pas en sélection. De l’autre, il y a ceux qui trouvent des excuses. Eux  sont majoritaires.

Le capitaine croate joue bien plus qu’une finale, dimanche soir. … Le cas Modric et,plus globalement, les problèmes de corruption dans le football croate divisent les supporters. « Il ydeux campstranche Loïc Trégourès. D’un côtéil y a ceux qui veulent en finir avec ce système,qui auraient voulu que …

Affaire a suivre

Source : https://www.francetvinfo.fr

Comments

comments

SHARE