SHARE

La Bourse du Travail a servi de cadre ce lundi, 09 juillet 2018, au deuxième round de négociation entre les représentants du gouvernement, de l’inter centrale syndicale et du patronat pour une sortie de crise relative à la hausse du prix du carburant.

Mais cette rencontre tant attendue par le peuple de Guinée, a été infructueuse. Les différentes parties prenantes se sont quittés à couteaux tirés. une manière de signifier qu’aucune solution n’ a été trouvée  qui pourrait calmer les populations outrés par la flambée des prix.

Conséquence, les syndicalistes maintiennent toujours de leur mot d’ordre de grève jusqu’à la satisfaction du peuple de Guinée.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE