SHARE

En Guinée, le prix du litre du carburant à la pompe pourrait être revu à la hausse dans les prochains jours. Joint au téléphone ce mardi par justinmorel.info sur ce sujet brûlant, le porte –parole et chargé de communication du PEDN de Lansana Kouayté, Faya François Bourouno a indiqué que « cette augmentation n’est que la conséquence de la mauvaise gouvernance du régime d’Alpha Condé ». 

« S’ils veulent respecter les engagements qu’ils ont pris récemment avec leurs partenaires notamment la FMI, je crois qu’il est inévitable d’aller vers l’augmentation du prix du carburant, parce qu’avec le déséquilibre budgétaire, il faut aujourd’hui revoir la subvention sur l’électricité et revoir et le prix du carburant… », a déclaré  Faya Francois Bourouno, porte-parole du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN). 

Résultat de recherche d'images pour "francois bourouno"Il estime qu’une éventuelle hausse du prix du carburant n’est que le résultat de l’accumulation des pratiques de la mauvaise gestion qu’on a enregistrée. A son avis, le gouvernement a pris «un engagement dans lequel il est clairement stipulé qu’il refuserait de faire baisser le prix du carburant. Quand on adopte une telle position, quand le prix réel est très bas sur le marché international, la plus value que vous devez constituer un portefeuille là où l’excédent doit être déposé. Malheureusement, cet excèdent a été utilisé pour financer le coup KO de la présidentielle de 2015 ».

Pour Faya Francois Bourouno, ce serait catastrophique d’augmenter le prix du carburant à la pompe. En le faisant, cela va davantage détériorer le pouvoir d’achat des guinéens. Ce qui déséquilibrer tout le système.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info       

 

Comments

comments

SHARE