SHARE

En plein assainissement du milieu de la presse après seulement deux ans d’existence, on a pu constater que les confrères y siégeant sont plus nantis que les fonctions les plus prisées en République du Mali. Démonstration… 

Dirigée par le magistrat Fodié Touré, les membres de la HAC n’ont pas à se plaindre du traitement salarial maison qui n’est pas des moindres. Adoptée à l’Assemblée nationale malienne en mai 2015, la HAC a des émoluments estimés à 2 millions CFA. Autrement dit pratiquement 30 millions de francs guinéens.

Une cagnotte comparée aux ministres et députés du pays d’IBK. En salaire brut, les membres du gouvernement émargent à environ 800.000 Cfa. Les parlementaires ne touchent que 1,5 millions « seulement ». Il ne faut pas oublier que les ministres ont une durée de vie de 2 ans, alors que les élus en ont pour 5 ans.

Il convient de rappeler que les 9 membres de,la HAC siègent pour un mandat non renouvelable de sept ans pour ceux désignés par le Chef de l’Etat et de 6 ans pour les autres. Précisément ceux issus des choix du président de l’Assemblée nationale et la vague élue par les organisations professionnelles de presse et de communication.

Il est clair qu’à la fin de leur mandat, les candidatures seront légions à l’image de la présidentielle du 29 juillet, où plus de 30 candidats sont déclarés. A vos marques !

Idrissa KEITA pour JMI

 Correspondant particulier de JMI au Mali

 JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE