SHARE

Lors de sa prise de fonction à la tête  de la primature guinéenne, le nouveau premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana a déclaré que sa priorité est  de lutter farouchement contre la corruption. D’ailleurs, sur sa recommandation, deux directeurs d’établissements publics à caractère industriel et commercial ont été révoqués de leurs fonctions pour malversations financières.

Joint au téléphone par justinmorel.info, sur ce  fait brûlant, le porte-parole  et chargé  de communication du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) de Lansana Kouyaté , François Bourouno a indiqué au Premier ministre que des résultats d’audits dorment dans des tiroirs depuis belle lurette.

 «Il  y a des départements qui ont été audités par le passé, les résultats ont été publiés, mais les personnes mises en cause sont encore en fonction sans être inquiétées », a fait remarquer François Bourouno.

Son parti apprécie tout acte qui consiste à lutter contre la corruption, contre le vol des deniers publics, contre les détournements, «Toutefois, il ne faut pas que ça soit du deux poids deux mesures ou un règlement de comptes. Il faut que celatouche tout le monde de manière impartiale…’’, recommande-t-il.

Pour lutter contre les malversations financières, il demande au locataire du Palais de la Colombe, de veiller au respect du principe de « la moralisation de la gestion publique et à la prévention de la corruption ».

JMI Copyright © JustinMorel.Info

 

Comments

comments

SHARE