SHARE

Signature du protocole d’entente entre le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’enfance (MASPFE), l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) concernant les enfants en situation de mobilité.

Conakry, le 18 juin 2018/– En Guinée, la problématique des enfants en situation de mobilité devient de plus en plus préoccupante, car nombreux sont les enfants qui migrent, souvent non accompagnés par un adulte. Bien que la migration puisse bénéficier aux enfants et à leurs familles, elle peut également placer les enfants dans des situations de risque. Ainsi en 2017, plus de 3,000 personnes* sont mortes ou disparues en traversant la Méditerranée. De plus, les enfants en situation de mobilité sont exposés à de multiples formes de vulnérabilité extrêmes, en particulier lorsqu’ils se déplacent en dehors des chemins sûrs et légaux, et qu’ils ne sont pas accompagnés ou séparés de leurs parents ou tuteurs.

En vue de renforcer la protection des enfants en situation de mobilité en Guinée et conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant et aux autres instruments internationaux, le MAPSFE, l’OIM et l’UNICEF ont décidé, à travers la signature de ce protocole d’entente, de renforcer leur collaboration pour réaliser les droits de l’enfant. La cérémonie de signature dudit protocole aura lieu le mardi 19 juin à 9h à la Direction Nationale de l’Action Sociale, en présence de Madame la Ministre de l’Action Sociale, de la promotion Féminine et de l’Enfance, Mariama Sylla, du Représentant de l’UNICEF, Marc Rubin, et de la Cheffe de Mission de l’OIM, Fatou Ndiaye.

Ce protocole d’entente entre les trois parties, signé pour une durée indéterminée, vise à protéger les enfants en situation de mobilité, faciliter leur retour, leur réintégration sociale et permettre l’accès aux services de protection en Guinée. Plusieurs domaines de collaboration ont ainsi été identifiés : (i) l’évaluation conjointe des tendances sur la migration des enfants en Guinée, (ii) le renforcement du système de collecte, de gestion et de partage des données sur la protection des enfants, (iii) la pré-identification/ enregistrement des enfants et référencement, (iv) le déplacement et transport des enfants non accompagnés, (v) le placement temporaire, (vi) l’appui psychosocial, réinsertion socio-éducative et économique, (vii) la sensibilisation et la prévention sur la séparation familiale, (viii) le processus de coordination et enfin (ix) le plaidoyer et la mobilisation des ressources. L’intérêt supérieur de l’enfant sera pris en compte dans toutes les étapes de prise de décision et la capacité des acteurs étatiques sera renforcée dans ce sens.

Plusieurs partenaires appuient la Guinée pour mieux protéger les enfants en situation de mobilité, notamment le Département for International Développent du Royaume-Uni (DFID), le fonds fiduciaire de l’Union européenne pour l’Afrique (EUTF) et la signature de ce protocole d’entente vise à faciliter la mobilisation de ressources et la coordination des activités.

Contacts presse

Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et du Genre : Akoye Guilavogui, akoyehector2013@gmail.com

UNICEF : Fatoumata Tandiang, tél : 621 02 88 27, ftandiang@unicef.org

OIM : CHANDELLIER Lucas, tel : 6283386531 , lchandellier@iom.int 

 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE