SHARE

Lors de son passage ce mardi, 12 juin 2018, sur la radio ‘’Espace FM et  ‘’Espace TV’’ , depuis la capitale française,  le leader du Parti d’Espoir pour le Développement National (PEDN), Lansana Kouyaté n’a pas manqué de s’opposer catégoriquement à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé  qui, selon lui, une violation flagrante de la  constitution du pays.

Dans  son intervention, le président du PEDN, Lansana Kouyaté a déclaré au micro de nos confrères, qu’il y a des gros calibres tentent à tout prix de convaincre  le président  Alpha Condé de vouloir briguer un troisième mandat. «  Et ça , nous allons nous opposer à cet acte injuste !», a-t-il dit.

«Kassory Fofana, qui n’a pas parlé explicitement de troisième mandat, dit de laisser le président terminer son travail. Il devait fixer une borne 2020. C’est ce qui est constitutionnellement reconnu. Au-delà de 2020, ça ne passera pas! », a indiqué Lansana Kouyaté au chef du gouvernement.

L’ex-premier ministre a aussi estimé que le pouvoir d’Alpha Condé est en train de les mettre dans une fumée pour lancer des ballons d’essai pour un troisième mandat. Pour étayer ses propos, l’ancien Premier ministre  a souligné que «ceux qui ont annoncé prématurément l’idée d’un troisième mandat n’ont pas été sanctionnés. Et maintenant, il y a un plus gros calibre qui dit qu’il faut laisser le président terminer son travail ».

«Il n’a pas dit troisième mandat, mais c’est tout comme. Nous, on dit, le troisième mandat ne passera pas. Nous n’en voulons pas. Les guinéens se portent mal », a précisé Lansana Kouyaté.

 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE