SHARE

Le président de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), Antonio Souaré, présentement en Russie, pour  suivre les 64 matchs internationaux de la Coupe du monde, a dans une interview accordés à nos confrères marocains du site ‘’ Mapresse.info’, déclaré que « Je suis heureux que le championnat guinéen depuis sa création, soit devenu attrayant dans la sous-région, et c’est un championnat, je crois, supérieur ».

Développant ainsi sa pensée, le président du club Horoya, Antonio Souaré a aussi indiqué dans cette interview que  Paul Put reste à ses yeux, un grand entraineur pour l’équipe de Syli National.

« Je m’en vais vous dire que Paul Put qui a répondu à toutes les conditionnalités de recrutement, parce qu’on voulait un entraîneur qui est allé au minimum à la finale de la coupe d’Afrique des Nations, qui a fait ses preuves, qui a travaillé en Afrique, qui habite Conakry et qui a joué au minimum les barrages de la coupe du monde! Et Paul satisfait à toutes ces conditions, avec un salaire modeste, comparativement à d’autres qui nous demandaient trois à quatre fois plus, et qui n’ont pas les mêmes parcours, mais qui étaient beaucoup plus exigeants pour l’argent que Paul », a déclaré Mamadou Antonio Souaré.

Selon lui, le choix de la FEGUIFOOT est est tombé sur Paul parce qu’on sait que c’est un monsieur qui travaille à la base. «Et, ce qui est plus rassurant, c’est que cet entraineur belge suit tout le championnat, c’est rare, c’est la première fois. Donc nous pensons qu’avec ce monsieur nous ferons un bon chemin ensemble, c’est notre espoir et lui aussi ce qu’il nous a montré déjà dans quelques instants la Guinée s’en sortira et nous avons aussi les binationaux tout ça c’est grâce à Paul », a laissé entendre Antonio Souaré.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE