SHARE

C’est un véritable ouf de soulagement pour la ville de Fria et ses habitants après six longues années d’une difficile traversée du désert, la direction générale de l’usine Russal Friguia a annoncé ce jeudi 31 mai le redémarrage du processus de production de l’alumine.

Alors que les sanctions américaines frappant des dignitaires du régime de Moscou, notamment Oleg Deripaska, actionnaire majoritaire de géant russe de l’aluminium, Rusal, des doutes avaient commencé à s’installer sur le respect de l’échéance de réouverture de l’usine.

Même si ce délai est dépassé le plus important aujourd’hui, c’est que six ans après l’arrêt de la chaine de production de la poudre blanche d’alumine, les machines ont commencé à tourner à nouveau.

Pour une ville dont l’essentiel de l’activité économique tournait jusque-là autour de l’usine la relance de la production est un évènement majeur voire historique pour les friakas dont la ville semblait devenir peu à peu une ville fantôme.

Momo SOUMAH pour JMI

JMJCopyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE