SHARE

Suite à la démission de certains membres du parti l’Union Démocratiques de Guinée (UDG), El hadj Mamadou Sylla, son président, a tenu l’assemblée générale hebdomadaire ce samedi 2 juin 2018, au siège dudit parti à Dixinn, pour apporter un sérieux démenti. 

Le vice-président, Bembo Sylla donne les raisons de la démission de deux ex-secrétaires généraux, seulement !

« Kolia Sylla respectivement ex-secrétaire général et Karamoko Sylla ex-secrétaire général des jeunes qui ont déclaré leur décision formelle de démission du parti, n’étaient pas en activité au sein du parti depuis cinq mois !».

 Alseny Kolya a été nommé en qualité membre du BPN, secrétaire chargé des relations avec toutes les institutions, poste qu’il a refusé d’occuper prétextant qu’il veut toujours rester secrétaire général du parti. Il lui a été enjoint dans le cadre de la discipline du parti de prendre service à son nouveau poste, sans succès, insistant qu’il préfère continuer à gérer le budget du secrétariat général. Une gestion que l’auditeur financier du parti est entrain de vérifier d’ailleurs.

Pour le second Karamoko Sylla, « il n’était plus à la hauteur des tâches dévolues à un secrétaire général de la jeunesse, d’autant qu’il s’était inscrit à un cours de perfectionnement » a expliqué le vice-président de UDG. «  C’est grâce aux efforts du parti que Alseny Kolya et Karamoko Sylla sont fonctionnaires à l’Assemblée nationale et c’est sur ce parti et son président qu’ils racontent aujourd’hui des contre-vérités  d’une ingratitude indescriptible, mais ils doivent se remémorer les dix ans au sein du parti », précise M. Karamoko Sylla.

Les 155 membres qu’on a fait croire « démissionnaires » au sein du parti ont apporté leur démenti total, à en croire le président du parti, El hadj Mamadou Sylla.

« La plupart des  personnes qu’il a mises sur sa décision ont dit que ce n’est pas vrai qu’ils n’ont jamais démissionné du parti et ils n’ont pas été à la Maison de la presse. C’est de la manipulation comme il avait le pouvoir au sein du parti, donc il s’est servi de ça et mettre le nom des gens … les gens nous ont appelés pour faire le démenti ! »

Le parti UDG compte faire une réplique sur le plan judiciaire contre eux a laissé entendre le vice président Bembo Sylla.

Cette affaire entre Sylla semble vraiment bien carabinée !

Aye CONDE pour JMI

 JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE