SHARE

A l’occasion  du Mois de l’enfance célébrée chaque année précisément en juin en Guinée, la ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Mariam Sylla, dans une déclaration liminaire, a indiqué que la Guinée conformément à ses engagements en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’enfant, va célébrer pour la 26ième année consécutive, le « Mois de l’Enfant Guinéen ». 

Le ministre Mariam Sylla a également affirmé que suivant les directives du Comité Africain des Experts des Droits et du Bien-Etre de l’Enfant, la date du 16 juin, JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN, est placée sous le thème : «Aucun enfant laissé pour compte pour le  développement de l’Afrique». 

« Pour l’année en cours, le gouvernement a décidé de « célébrer autrement le mois de l’Enfant Guinéen », en s’inscrivant résolument dans la dynamique de l’initiative « communes de convergence » bâtie autour des 14 compétences transférées aux collectivités », a expliqué Mariam Camara.

Selon elle , les activités des 30 jours dédiés aux enfants de Guinée, doivent contribuer significativement à la mise en place d’un mécanisme de programmation communautaire concourant à la réduction de la pauvreté et la vulnérabilité des enfants.

La cheffe de département de l’action sociale , de la promotion feminine et de l’Enfance , Mariam Camara a ensuite » noté que sur la base de votre participation, le Mois de l’Enfant sera lancé officiellement le 06 juin à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et clôturé le 30 juin à travers UN FORUM NATIONAL SUR L’ENFANCE.

« Plus qu’une nécessité, c’est une obligation pour nous, parents, communautés, acteurs nationaux et partenaires internationaux ; de placer les enfants au cœur de nos préoccupations de chaque instant afin ‘’qu’aucun n’enfant ne soit laissé pour compte’’ », a conclu le ministre Mariam Sylla.

Léon Kolié pour JMI

 

 

Comments

comments

SHARE