SHARE

Dans le cadre de  la deuxième journée différée de la phase de poules de ligue africaine des champions, le Horoya AC recevait le mardi 22 mai le champion sud-africain, les Mamelodi Sundowns au compte de la poule C.

Vainqueurs du trophée continental lors de la saison 2017-2018, les visiteurs n’ont pas usurpé leur réputation de ‘’ Brésiliens’’ d’Afrique. Durant la première période du match, sans complexe et très à l’aise, ils ont contraint le club de Matam au nul vierge jusqu’à l’heure des citrons.

Probablement ragaillardis par le discours de leur entraîneur pendant la pause, les joueurs du Horoya engagent la seconde période avec beaucoup plus de présence sur le terrain. Et à la 9ème  minute, sur une belle phase de jeu le Ghanéen Okancé Mandéla ouvre le score. Forts de cet avantage, au lieu d’insister sur cette dynamique, nos footballeurs vont laisser l’initiative au visiteur, qui reviendront au score à la 69 ème minute. A partir de cet instant, par un jeu bien léché les sud-africains vont se livre à une démonstration technique et tactique. Et c’est logiquement que le score sera aggravé par la transformation d’un penalty indiscutable à la 79 ème minute.

Sentant venir  le danger d’une défaite à domicile, les joueurs du Horoya reprennent du poil de la bête, pour égaliser à pratiquement sept minutes de la fin du match grâce à l’opportunisme du défenseur Aboubacar Camara monté sur une phase offensive de jeu.

Ce match nul concédé à domicile consolide la première place du Horoya dans ce groupe C, co leader avec le WAC du Maroc. Les Mamelodi Sundowns occupent désormais la troisième place du groupe, tandis que les togolais de l’AS Port de Lomé ferment la marche à la dernière place.

Lors de la troisième journée de ce groupe, le Horoya recevra le WAC du Maroc, champion d’Afrique en titre. Une belle bataille en perspective. Les guinéens sont avertis, pour prétendre se qualifier en demi-finales, il ne faut surtout pas perdre de points à domicile, engranger le maximum en déplacement.

Thierno Saïdou Diakité pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE