SHARE

Il fallait un sacré culot, pour s’inviter dans une radio, et proclamer à la face de la nation, que le poste de premier ministre vous intéresse et que, d’ailleurs vous en aviez discuté avec le chef de l’Etat; tout cela, dans une atmosphère versatile où les supputations avaient envahi le pays sous forme de rumeurs morbides….

Pourtant, c’est ce pari bien risqué qu’Ibrahima Kassory Fofana a pris, défiant alors tous les pronostics politiques qui misaient sur d’autres caïmans de la mare politique guinéenne. Les caciques du RPG-Arc-en-Ciel qui voyaient enfin leur heure arriver, n’en démordaient guère, des petits trublions de l’hémicycle espéraient eux aussi, sans compter les faucons de certaines organisations de la société civile qui lorgnaient également du côté de Sèkhoutouréyah, rêvant d’un geste magnanime d’un président qui adore voir des  situations alambiquées de cette nature !

Mais enfin, en tordant le cou à l’orgueil de Kassory qu’il a pratiquement obligé à fusionner son parti, le GPT dans le RPG-Arc-en-ciel, le professeur a estimé qu’il avait vraiment réussi le tour de force qui pouvait valablement justifier la nomination de son « protégé ».

Depuis hier c’est fait. Le directeur général de la RTG M. Savané, a cru devoir en personne faire irruption dans le Journal TV de Koloma, pour lire le décret du nouveau Premier Ministre en la personne de : Ibrahima Kassory Fofana, désormais nouveau premier ministre guinéen.

Des manifestations de joie ont salué hier et aujourd’hui dans certains quartiers de Conakry, cette nomination, anticipant avec conviction sur l’efficacité du nouveau PM.

A présent qu’il est devenu le « premier ministre réel », à lui de se montrer véritablement à la hauteur de ce poste dont il a tant rêvé ! En choisissant à son tour des hommes et femmes capables, durant les deux prochaines années ante-présidentielle, de faire émerger politiquement et économiquement la Guinée.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE