SHARE

La famille politique de l’ancien président malien exilé à Dakar est divisée. En ligne de mire les élections, où l’actuel chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta parait être le candidat du parti de son prédécesseur…

L’ancien parti au pouvoir du Mali vient de tenir deux conférences de presse. Une situation qui met avant une crise : celle des pro et anti IBK. La première estime que l’objectif a été atteint avec le retour d’ATT au pays. Donc les intérêts peuvent être revus, et se lier avec l’actuel président malien, est tout à fait logique. Des prises de positions qui font que pratiquement le PDES se donne une ossature de parti de la majorité présidentielle.

Suite aux échos médiatiques annonçant le parti d’ATT dans la majorité, Nouhou Togo a fait des mises au point. Son parti reste dans l’opposition, et le soutien au chef de file de l’opposition est la moindre des choses. Celui qui battait en brèche le fameux chef d’accusation parlementaire contre ATT, entend rester fidèle à Soumaila Cissé, avec qui il a combattu durant le régime IBK.

Le porte-parole de l’ex-parti présidentiel a été tranchant dans les mots. Après cinq ans aux affaires, la gestion du patron de Koulouba est calamiteuse selon lui, et cela interpelle plus d’un.

Avec une télévision nationale aux ordres et une économie qui « piétine », Nouhou Togo était au premier plan lors de l’investiture du patron de l’opposition malienne au compte du.. PDES.

La politique est bien un monde mystérieux !

Idrissa KEITA pour JMI

 Correspondant particulier de JMI au Mali

 JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE