SHARE

Contrairement aux menaces récentes du secrétaire général contesté du SLECG et meneur de la greve illimitée du 12 février dernier , Aboubacar Soumah, le congrès dudit syndicat des enseignants version Sy Savané  s’est tenu ce mercredi et  fermera ses portes ce jeudi, 17 mai 2018, à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM), avant d’élire un nouveau  secrétaire général.

A cette occasion, le secrétaire général de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG),  Louis M’Bemba Soumah a fustigé l’attitude du camp d’Aboubacar Soumah qu’il accuse d’accaparer la paternité du SLECG.

«J’ai entendu des soi-disant syndicalistes raconter sur les ondes des médias toutes sortes de contre-vérités. Je suis surpris de voir que ceux qui sont venus au sein de ce syndicat, il n’y a même pas un an, cherchent à perturber le fonctionnement du SLECG en se donnant de faux titres et de fausses qualités », a lancé Louis M’Bemba Soumah.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE