SHARE

La première opération sera consacrée à un cycle de 4 films de réalisatrices africaines, portés à l’écran en avant-première sous l’égide de la CINEMATHEQUE AFRIQUE dans le réseau culturel français.

L’Institut français (www.InstitutFrancais.com) et Orange  (www.Orange.com) s’engagent dans un partenariat afin de promouvoir l’accès aux films en salles, dans le réseau culturel français à l’étranger. La première opération sera consacrée à un cycle de 4 films de réalisatrices africaines, portés à l’écran en avant-première sous l’égide de la CINEMATHEQUE AFRIQUE dans le réseau culturel français, pour une diffusion à partir de septembre 2018. Cette diffusion est notamment coordonnée dans les 50 salles numérisées du réseau culturel français dont les 20 salles des Instituts français, situées sur le continent africain.

Les 4 films sélectionnés, co-distribués par Orange Studio dans le monde, sont :

  • APATRIDES de NERJISD NAJAR (Maroc, sélectionné au festival international du film de Berlin, 2018)
  • FRONTIÈRES DE APOLLINE TRAORÉ (Burkina Faso)
  • MAKI’LA de MACHERIE EKWA (RDC, sélectionné au festival international du film de Berlin, 2018)
  • RAFIKI de WANURI KAHIU (Kenya, sélection Un Certain Regard, festival de Cannes, 2018)

L’Institut français s’engage à mobiliser le réseau culturel français, assurer la coordination des projections, le suivi des salles et valoriser le partenariat avec Orange dans l’ensemble des éléments de communication.

Orange s’engage de son côté à assurer le suivi technique et la mise à disposition des supports avec chacune des salles exploitant le film ainsi que la valorisation du partenariat avec la Cinémathèque de l’Institut français.

Pour Bruno Mettling Président d’Orange Middle East & Africa, « la diffusion de la culture africaine sur le continent grâce à la qualité de nos réseaux qui permettent une très large diffusion de contenus numériques relève de la responsabilité pleine et entière d’Orange MEA. »

Pour Pierre Buhler, Président de l’Institut français, « le continent africain constitue une priorité et il demeure fondamental de porter le cinéma là où il doit être vu, à savoir sur les trop rares écrans d’Afrique. Ce partenariat avec Orange est d’autant plus emblématique que la France accueillera en 2020 une Saison des cultures africaines. ».

Orange, présent dans près de 20 pays d’Afrique et Moyen-Orient, soutient la production cinématographique africaine, avec 13 films coproduits par Orange Studio (avec notamment le film multi-primé TIMBUKTU), depuis 4 ans. L’opérateur s’attache également à faire vivre la création en assurant la promotion de films africains lors de festivals, en restaurant des films et en aidant de jeunes réalisateurs du continent.

Source :r APO Group

Comments

comments

SHARE