SHARE

À la suite de la réunion préparatoire de la remise du Fonds d’Appui à la Valorisation du Travail des Femmes défavorisées qui s’est tenue le lundi 7 mai dernier, au siège de la COFFIG/DCPD; une rencontre qui a permis à la Présidente Nationale, Dr Makale Traoré, d’expliquer aux futures bénéficiaires les conditions d’attribution du fonds, ainsi que la responsabilité qui s’y attache, afin de préserver les bonnes relations avec Ecobank, le partenaire du projet, la COFFIG a procédé ce mercredi, 9 mai 2018, dans la salle du 28 septembre au Palais du Peuple à la cérémonie de remise du quatrième Fonds d’Appui en partenariat avec l’ECOBANK.

Ce quatrième Fonds d’Appui au Travail des Femmes et Filles Défavorisées a été financé grâce à la persévérance de la Présidente de la COFFIG, Dr Makale TRAORÉ, qui dans la même lancée depuis quatre ans, a accepté de s’engager avec tous les risques liés aux contraintes bancaires et aux procédures de remboursements, pour que les femmes et filles visées par le projet FATFFD puissent bénéficier d’un financement global de 2 milliards de francs guinéens, avec un taux de remboursement de flexible de 6% sur 24 mois.

Pour cette édition 2018, au rang des bénéficiaires, 95 groupements dont 2.798 bénéficiaires individuels ont obtenu des prêts dudit Fonds. La cérémonie a débuté à 9h00 par la formation en gestion de crédit des femmes, suivie de la remise des chèques aux 95 groupements à 12h 00 par les officiels, à tour de rôle.

Elle a regroupé 266 femmes venues des cinq Communes de Conakry, de la zone spéciale du KM36 et des 33 Préfectures de la Guinée, sous la direction des Présidentes communales, préfectorales ainsi que les Coordinatrices régionales de la COFFIG.

La cérémonie qui a connu la participation du représentant de l’ECOBANK s’est passée dans l’enthousiasme et la joie des femmes, qui l’ont témoigné comme il est de coutume, par des chants en hommage à Dr Makalé et des pas de danses. Des prières ont également été dites en guise de reconnaissance aux biens faits de la Présidente.

Celle-ci a, en substance dit toute sa satisfaction quant à la réussite du projet, à « sa pérennisation et aux avancées significatives enregistrées depuis son lancement ». Elle a salué le courage des femmes et les a encouragées à suivre « les directives de la formation en entrepreneuriat et en gestion qu’elles ont suivi pour pouvoir bien gérer leurs affaires et répondre aux exigences du remboursement des prêts ».

Il faut noter que ce fonds, créé en 2012, a été remis 3 fois et a bénéficié à 4.490 femmes et filles à Conakry et à l’intérieur du pays, sur initiative de la COFFIG..

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

 JMJ Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE