SHARE

Au lendemain des affrontements à la frontière guinéo-malienne, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le Général Boureima Condé, en marge  de la réunion du Comité de suivi, a déclaré ce lundi, devant un parterre de journalistes que l’attitude des Maliens qui voulaient franchir la frontière guinéenne est « anormale ».

«Le couple malien et ceux qui l’accompagnaient ont exigé que les gendarmes guinéens lèvent la barrière pour qu’ils puissent entrer en territoire guinéen. Ce n’est pas normal. Quand vous franchissez une frontière, et cela c’est partout dans le monde, il y a des règles qu’il faut observer. Nous avons eu la sagesse d’instruire à nos forces de sécurité sur place, de ne pas tirer un seul coup de feu », a indiqué le général Boureima Condé.

Le chef de département de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a également noté qu’il appelé aussitôt le ministre des Affaires Etrangères du Mali : «  Et, nous lui avons dit voilà ce qui se passe. La réponse de Monsieur le ministre m’a consolé. Il m’a dit que c’est une bavure de nos compatriotes, nous avons pris des dispositions pour que cela ne se répète plus», relate-t-il.

Selon les autorités guinéennes, il y a eu une cinquantaine de blessés lors de cet affront à Kourémalé entre  Guinéens et Maliens.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE