SHARE

La conseillère municipale de Matoto est en séjour au Rwanda. Elle était parmi les illustres invités de la cérémonie du Prix Mo Ibrahim, où elle et l’ancienne Présidente du Libéria se sont rencontrées. 

On a tendance à le dire, il n’y a pas de hasard. Partie représenter la Guinée après avoir été invitée formellement, Domani Doré a suivi de près la remise du Prix à la première femme Chef d’Etat en Afrique.

Un moment historique qui prouve bien que l’espoir est permis pour la présidente de la « Guinée Audacieuse » ainsi que tous ceux qui sont engagés dans la promotion de l’accès des femmes guinéennes aux postes nominatifs et électifs.

Notons que les deux personnalités se connaissent pour s’être rencontrées à maintes reprises. A l’époque Lady D venait d’arriver au département des sports et rentrait  dans l’histoire, pour avoir été la plus jeune ministre de la République de Guinée.

A travers plusieurs voyages de la Première dame chez ce pays frère, Domani Doré a eu le temps d’échanger voire côtoyer son aînée de Présidente à Monrovia. Aussi l’épidémie Ebola fut un héritage commun, où il ne fallait pas aller en rangs dispersés.

Résultat de recherche d'images pour "ellen sirleaf domani dore"Aujourd’hui Ellen JOHNSON-SIRLEAF a passé la main, alors que la Guinée n’a pas encore eu de femme ne serait-ce qu’à la Primature. Mieux, l’ancienne ministre des sports s’est lancée un défi, en allant à la conquête des suffrages alors qu’on prédisait son déclin politique, pour avoir pris ses distances avec le parti présidentiel. Au delà de son invitation à une tribune des femmes leaders, Domani Doré est heureuse de voir une africaine atteindre un certain niveau de leadership.

D’ailleurs les choses se dessinent car durant son périple à Kigali, elle a été  nominée pour le prix de « Meilleur engagement féminin en politique » pour la nuit de l’Excellence de la femme guinéenne. En 2012 déjà , Domani Doré était se retrouvait nominée pour le Prix de la femme espoir de la Guinée.

On ne s’était pas trompé sur sa personne, puisque les mois qui suivront la verront arriver au ministère des sports. La suite de l’histoire est connue jusqu’à la mairie de Matoto et Kigali, capitale africaine de l’heure.

Idrissa KEITA

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE