SHARE

Tous les ans, entre le mois d’avril et septembre, les différents marchés du pays sont inondés de mangues. Prisée pour sa chair nourricière, la mangue reste le fruit préféré de bon nombre de Guinéens notamment, les étudiants du centre universitaire de Kindia. Votre quotidien électronique www.justinmorel.info , à travers son correspondant basé dans la ville des agrumes, est allé à la rencontre de quelques étudiants pour comprendre cet engouement pour les mangues ?

Joseph KAMANO, étudiant en Histoire laborde la question sous l’angle économique :« Disons que ce n’est pas une préférence seulement mais, à mon avis, la plupart ou presque consomment les mangues par manque de moyens financiers. Quand je prends mon cas par exemple, je suis là depuis trois ans. Pendant cette période des mangues, il se trouve que je n’ai pas de sous pour varier mon alimentation, donc je suis obligé de me réveiller tous les jours entre 6h et 7h, pour ramasser des fruits qui sont tombés au cours de la nuit, et que je prépare après la fac pour subsister ».

Plus loin, Fatoumata SYLLA ajoute: « j’ai une marmite dans ma chambre que je n’utilise qu’en cette période. Au moins, je mange 12 mangues par jour à la maison, sans compter celles que je mange sur le chemin de l’Université. Cette période est notre moment favori par rapport aux autres mois de l’année universitaire. Comme nos pécules sont insuffisants pour trouver à manger, mais les mangues sont une bonne affaire. Alors, les mangues, sont un don de Dieu à Kindia!».

Ousmane CAMARA, étudiant en lettre moderne « en cette période, moi je mange les mangues tout simplement parce que c’est un fruit que j’aime. En tout cas, je mange au moins 10 mangues avant le couché » indique t-il.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI  Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE