SHARE

Le fils de Sékou Touré, actuel leader du parti que dirigeait son père, le PDG a été inculpé avec sa femme Denise Cros-Touré, pour travaux forcés aux États Unis. L’histoire remonte à l’an 2000, lorsque les Touré ont décidé d’amener la victime qui, à cette époque était âgée seulement de 5 ans, vivre avec eux au Texas. C’est alors que commence le supplice pour la jeune fille qui va endurer durant 16 longues années des sévices et travaux en tous genres.

Durant toute la durée de sa séquestration relève le rapport d’enquête des Services de sécurité diplomatique du Département d’État cité par la chaine CNN “Bien que la victime ait  un âge proche  d’un enfant, les accusés lui ont refusé l’accès à l’école et les autres opportunités offertes à leurs enfants”.Résultat de recherche d'images pour "mohamed toure"

L’enquête indique également selon le communiqué du ministre de la justice que “Dans le cadre de leur plan coercitif visant à contraindre la victime à travailler, les accusés ont pris ses documents et l’ont fait rester illégalement aux Etats-Unis après l’expiration de son visa, Ils l’ont davantage isolée de sa famille et des autres et l’ont abusée physiquement et émotionnellement.” 

Pendant tout le temps vécu avec le couple tortionnaire, la vie de la pauvre fille se résumait aux abus physiques et psychologiques, à faire le ménage et à prendre soin des enfants du couple, obligée de dormir par terre pendant des années. Jusqu’au jour où, en août 2016, elle réussit à s’enfuir de  son domicile avec l’aide de ses voisins qui soupçonnait le couple de sévices envers elle.

La plainte allègue également des incidents troublants d’abus physique commis par Cros-Touré, qui aurait battu la victime, parfois avec une ceinture ou un cordon électrique. Dans un incident, la victime raconte qu’une boucle d’oreille avait été arrachée de son oreille par Cros-Touré avec une telle force qu’elle lui a déchirée le lobe de l’oreille, laissant une cicatrice visible.

Mohamed Touré et sa femme qui devront désormais face à la justice américaine après leur inculpation risquent jusqu’à 20 ans de prison. Nul besoin de préciser que les espoirs politiques du fils du héro de l’indépendance de la Guinée s’envolent par la même occasion.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE