SHARE

«La concession accordée au groupe Bolloré pour le port de Conakry était strictement conforme à la loi », a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement guinéen Damantang Albert Camara à nos confrères de l’agence REUTERS en réaction concernant à l’audition de Vincent Bolloré à Nanterre (France)  .

La justice française s’intéresse notamment aux conditions de reprise par le groupe Bolloré de la concession du port de Conakry et de la gestion d’un terminal à conteneurs du port de Lomé, au Togo.

Joint au téléphone ce mardi, 24 avril 2018, par nos confrères de l’agence Reuters, sur le sujet de Vincent Bolloré placé en garde à vue du porte-parole du gouvernement et ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et du Travail, Albert Damantang Camara a indiqué que la concession portuaire de Conakry a été accordée dans le strict respect des lois en vigueur.

« La Guinée n’est pas concernée par ces allégations, qui n’ont aucun sens », a affirmé Albert Damantang Camara.

A noter que dans un communiqué rendu public  ce mercredi, 25 2018, le groupe Bolloré, qui a confirmé l’audition de plusieurs de ses dirigeants sans les nommer, a nié toute irrégularité.

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE