SHARE

C’est lors de la cérémonie de la pose de la première pierre de la voie Coyah-Dabola ce jeudi, 19 avril 2018, que le président de la République, le Pr Alpha Condé a déclaré aux habitants de ladite préfecture que : « Nous ne pouvons pas fournir l’électricité 24h/24 ».

«C’est possible d’avoir des centrales thermiques, de payer du gazole pour donner le courant, mais ça va durer combien de temps ? Quand on fait un barrage, le courant électrique est là définitivement! », indique le président Condé.

Le chef de l’Etat a rassuré qu’à la fin du barrage de Souapiti, « nous n’aurons plus de coupures de courant électrique. Il faut que les gens comprennent …Vous ne pouvez pas avoir le courant 24/24 avec des centrales thermiques et que le gouvernement soit obligé de créer des centrales thermiques. Il faut dire la vérité au peuple de Guinée. On ne peut pas donner pour le moment le courant 24h/24. Parce que cela nous coûte très cher au niveau du carburant », précise le président Condé.

Le locataire de Sékoutouréyah a aussi affirmé que que le gouvernement avait prévu une indemnisation de 500 milliards de francs guinéens pour EDG. «Nous avons fini avec 1200 milliards. Ce qui nous a créé des problèmes avec le Fonds monétaire international (FMI) » explique-t-il.

« Il faut que la démagogie cesse. Pour fournir le courant 24h/24, il faut qu’on ait des barrages. On ne peut pas construire des barrages en un laps de temps », continue le numéro 1 guinéen qui déclare qu’il ne souhaite verser dans la démagogie ou la politique de tape-à-l’œil.

Momo SOUMAH / Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE