SHARE

Chaque année l’humanité célèbre le 7 avril, la journée mondiale de la santé, sous l’égide de l’organisation mondiale de la santé (OMS). En Guinée, le gouvernement à travers le ministère de la Santé a porté le choix sur la ville de Kindia pour cette journée différée.

Cette année, cette célébration internationale placée sous le thème « Couverture Santé Universelle : pour tout et par tout », a connu la présence du Ministre de la Santé Dr Abdouramane Diallo, de l’Ambassadeur du Japon en Guinée, de la délégation de l’organisation mondiale de la santé, et des autorités préfectorales de Kindia.

Cette initiative a pour but de renforcer la surveillance épidémiologique et de la riposte dans le cadre de la prévention et la gestion des épidémies ou autres situations d’urgence dans le cadre du relèvement et de la résilience du système de santé post – Ebola. Composé de 22 véhicules, 55 motos, des ordinateurs ainsi que divers équipements destinés aux équipes préfectorales, d’alertes et ripostes aux épidémies, cet appui est financé par la Banque Africaine de Développement pour un coût total de  plus de 6 milliards 927 millions de francs guinéen à travers la coopération entre la BAD et l’OMS.

Dans son allocution, le représentant de l’OMS en Guinée Pr. Georges Alfred Ki Zerbo a indiqué que partout dans le monde, du nouveau-né aux vieilles personnes le slogan de l’OMS reste le même: « la santé pour tous »

Parlant des progrès en cours, Pr Ki-Zerbo a affirmé que de nombreuses avancées ont été enregistrées dans les régions africaines parmi lesquelles on peut citer la mise au point des médicaments vitaux pour traiter des maladies comme le VIH sida, le recul de la tuberculose, du paludisme et un plus grand aspect consistant à l’accès aux médicaments contre les maladies non transmissible comme l’hypertension et le diabète.

Quant au ministre de la santé, il s’est montré optimiste face aux nombreux défis auxquels les systèmes de santé sont aujourd’hui confrontés. Car selon lui, la couverture sanitaire universelle s’est affirmée ces dernières décennies comme une stratégie de premier plan pour avancer vers les objectifs liés à la santé et des objectifs de développement plus larges. Dr Abdouramane Diallo avec le soutien des Partenaires techniques et financiers s’est résolument engagé pour une couverture sanitaire universelle.

Le ministre, Dr Abdouramane Diallo a enfin  rappelé qu’en dépit des progrès réalisés dans le monde, d’importants défis restent encore à relever pour que la majorité des populations aient accès aux soins de santé de qualité.

Après l’étape de Kindia, le ministre et sa suite poursuivront la mission dans les villes de Kankan, Dabola, Kouroussa, Faranah et Mamou.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE