SHARE

Réunis en plénière ce jeudi, 19 avril 2018, au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), à la Minière, les leaders de l’opposition républicaine, menacent encore…

L’objectif de cette rencontre était pour l’opposition de faire l’état sur l’état d’avancement du comité de suivi, mis en place pour une sortie de crise suite aux contentieux électoraux, des élections communales du 4 février 2018.

Au sortir de cette plénière, le porte-parole de l’opposition, Alhouseny Makanera Kaké a déclaré devant un paterre de journalistes qu’ils n’ont pas constaté une volonté réelle pour trouver de solution rapidement aux contentieux électoraux, concernant les travaux au niveau du comité de suivi, raison pour laquelle, ils invitent leurs militants et les sympathisants des partis à rester mobilisés.

«Nous avons dit, il faudrait que le fichier électoral soit assaini et prêt pour que les élections législatives soient tenues à des dates indiquées par les lois. Compte tenu de la proposition de la CENI, nous avons estimé qu’il n’y a eu aucune volonté réelle au niveau de la CENI de faire en sorte que le fichier soit assaini pour la tenue des élections à bonnes dates », regrette l’ex-ministre de la communication.

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE