SHARE

Lors de sa dernière sortie médiatique, le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté avait dénoncé le bas niveau des enseignants.

En réponse, la présidente de la Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves, Etudiants et Amis de l’Ecole (Féguipae) , Adama Sow a affirmé  ce jeudi, 19 avril 2018, au micro de notre reporter que cela n’honore pas le système éducatif guinéen et met en péril l’avenir des enfants.  

 «Nous nous pensions que l’école est faite pour préparer nos enfants à affronter le marché de l’emploi et non pas à former des chômeurs », a noté Adama Sow.

Elle a aussi dit être déçue d’entendre le ministre de l’Education nationale dire qu’il y a des enseignants qui n’ont pas de niveau, mais qui continuent d’enseigner. «Cela est grave pour le système éducatif guinéen ! », a-t-elle déploré. 

La présidente de la Fédération Guinéenne des Parents d’Elèves, Etudiants et Amis de l’Ecole (Féguipae) , Adama Sow  a invité le chef de l’Etat à faire plus de réformes dans le système éducatif. «Tous ceux qui n’ont pas le niveau pour enseigner, qu’on leur cherche d’autres métiers pour qu’ils laissent l’enseignement à ceux qui sont capables de transmettre le savoir », a-t-elle noté.

 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

 

Comments

comments

SHARE