SHARE

La dernière sortie médiatique de l’ambassadeur de Russie en Guinée, Alexandre Brégaszé  sur les ondes de la télévision nationale, dimanche dernier, demandant à l’opposition de s’abstenir « d’organiser des opérations ville morte dans la capitale qui se soldent par des violences meurtrières », secoue encore le landernau politique national. 

Interrogé ce mardi, 10 avril 2018, par l’un des reporters de justinmorel.info, sur les propos de l’ambassadeur russe en Guinée, le vice président contesté du principal parti de l’opposition, Bah Oury a indiqué que « la déclaration du diplomate Alexandre Brégaszé est importante et responsable ».    

Il a précisé qu’elle intervient après celles de personnalités étrangères à l’image de Louis Michel, député au parlement européen. «Il faudrait rappeler que  l’ambassadeur russe est le doyen du corps diplomatique accrédité en Guinée. De ce fait, ce qu’il dit semble être un consensus de la majorité des ambassadeurs en poste à Conakry. Sa déclaration est d’une portée beaucoup  plus large et montre une désapprobation totale de la communauté internationale des agissements du chef de file de l’opposition! », analyse Bah Oury.

A son avis, il est aussi le représentant d’un pays qui est membre du Conseil de sécurité des Nations unies, « le mandat dévolu aux membres permanents du conseil de sécurité est de garantir la paix et la sécurité dans le monde. Face à toute action qui risque de mettre en danger la sécurité, il est du ressort des pays membres dudit conseil d’intervenir », a-t-il dit.

«Aujourd’hui, la Russie est en train de tout faire pour la reprise de l’usine de Fria et le développement du projet Dian-dian. J’estime que les opposants qui s’en prennent à l’ambassadeur Brégaszé, ont une compréhension très étroite de l’ingérence. Lorsque les intérêts de ces opposants sont en jeu, ils font partie de ceux qui appellent à une intervention de la communauté internationale… », a rappelé l’ex-ministre de la Réconciliation.

 

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE