SHARE

Le palais du peuple a servi de cadre ce jeudi, 5 avril 2018, à l’ouverture de la première session ordinaire des lois de l’Assemblée nationale. 

Cette cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire des lois de l’Assemblée nationale  a connu la présence du  ministre conseiller du Président de la République chargé des institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana, du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, du Premier ministre, Mamady Youla  et  des  membres du gouvernement, des diplomates accrédités en Guinée et de plusieurs autres personnalités.

Au terme de l’appel nominal effectué par secrétaire parlementaire, la situation se présentait comme suit : inscrits 113 ; Présents 84 ; Excusés 23 et Absents 06.

Dans son intervention,  le ministre conseiller du Président de la République chargé des relations avec les institutions républicaines, El hadj Mohamed Lamine Fofana a déclaré  cette session ordinaire dite ‘’session des lois’’ s’ouvre dans un contexte socio politique, qui doit retenir l’attention de tout guinéen, de tous les êtres humains vivant sur le territoire national.

« Cette session dite ‘’des lois’’ est appelée à se pencher sur un nombre important de projets de lois ayant trait au fonctionnement des différents organismes de l’Etat, les autorisations de ratification des accords et Conventions bi et multilatéraux indispensables à la détermination et la conduite de la politique nationale de Monsieur le Président de la République. A cela s’ajoute des textes fondamentaux, tel que le Code Civil dont l’examen est en cours au sein de l’Assemblée et ceux qui seront présentés au cours de la session. C’est pourquoi, il sait compter sur votre engagement patriotique et votre dévouement traditionnel pour l’examen et l’adoption desdits textes au cours de cette session », a indiqué le ministre conseiller du Président de la République chargé des relations avec les institutions républicaines.

Prenant la parole, le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano s’est réjoui du démarrage de cette session des lois, avant de dévoiler la situation réelle de l’ensemble des textes reçus. 

« A ce jour chers collègues, nous avons reçus 30 textes dont 6 seulement remplissent les conditions de recevabilité. Il s’agit en premier lieu du projet de loi portant modification des articles 12 et 13 de la loi L/2012/020/CNT du 11 octobre 2012, fixant les règles régissant la passation, le contrôle et la régulation des Marchés publics et Délégation des services publics ; De l’accord de prêt entre la République de Guinée et la Banque Islamique de Développement (BID) signé le 16 novembre 2017 à Paris pour un montant de 45 millions de dollars ; De l’accord de prêt entre la Guinée et la BID concernant le projet de développement agricole des préfectures de Gaoual, Koundara et de Mali en République de Guinée, signé le 16 novembre 2017 à Paris pour un montant de 25 millions de dollars ; De l’accord de prêt entre la République de Guinée et la BID, concernant le projet d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans les préfectures de N’Nzérékoré, Lola et Yomou en Guinée forestière », a précisé  Claude Kory Kondiano.

GCO Copyright © GuineeConakry.Online

Comments

comments

SHARE