SHARE

Pour évaluer le niveau de fonctionnement du Comité Interministériel de suivi des projets miniers intégrés (CISMI), ledit comité a tenu sa toute première réunion ce mercredi 4 avril 2018. Ce comité a été mis en place par le chef de l’État en 2015 pour fluidifier la mise en œuvre des projets miniers intégrés. Il est piloté par le ministère des Mines sous la présidence du ministre des Mines, Abdoulaye Magassouba avec les représentations des ministères de l’économie et des transports.

Cette première session a été l’occasion pour le CISMI de se concerter sur la revue du rapport diagnostique du système de délivrance de permis et autorisation avec de la Banque mondiale, menée par une firme internationale qui a fait la cartographie de tous les permis et autorisations et dressé des recommandations pertinentes d’après le ministre des Mines.

L’objectif de la rencontre du comité était donc essentiellement sur des échanges en vue de dégager un consensus  sur le contenu des recommandations, à prendre en charge pour qu’elles soient portées au niveau du Conseil des Ministres, et que les réformes destinées à toiletter tout le système de délivrance des permis et autorisations, puissent être engagées dans le meilleur délai.

Le ministre en charge des transports a pour sa part déclaré que la mise en place de ce guichet unique est la transcription de la volonté du gouvernement guinéen d’améliorer le climat des affaires en général et dans le secteur des mines en particulier,  afin d’accélérer la mise en œuvre des projets miniers intégrés mais aussi d’attirer de nouveaux investisseurs.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE