SHARE

Une nième fois encore, les leaders de l’opposition ont déclaré ce mardi, 27 mars 2018, journée ville-morte sur toute l’étendue territoire national, toujours pour réclamer ce qu’elle appelle « les vrais résultats issus du scrutin ».

Cette journée ville-morte d’après un constat de l’un de nos reporters, est restée mitigée même l’axe Hamdallaye-Kaloum. Cela s’explique par la circulation plus ou moins dense sur ce tronçon qui reste la plus empruntée par bon nombre d’usagers pour rejoindre leurs lieux d’affaires, en temps ordinaire.

Si la circulation  sur  l’axe Enco5-Bambeto était quelque peu paralysée et les activités commerciales plus ou moins bloquées; des violences  qui ont été malheureusement signalées sur cete artère.

Par contre, partout dans la capitale guinéenne, les magasins, boutiques, stations et ateliers étaient largement ouverts! Sans oublier que les écoles ont accueilli comme d’habitude leurs élèves, sans problème. Conakry est restée globalement très vivante.

Reportage de Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE