SHARE

Une conférence de presse tenue ce jour à la Maison de la prese  a donné l’occasion aux conseillers élus réunis au sein du Bloc progressiste pour le développement de la commune de Matoto et la conquête de la Mairie par la voix de leur porte-parole, Domani Doré, de constater avec amertume les imperfections qui ont émaillé le processus électoral du 4 février 2018.

« Nous Déplorons et condamnons  les cas de violences suite aux  événements postélectoraux qui ont provoqué des pertes en vies humaines. Considérant l’impérieuse nécessité d’instaurer un climat favorable à la paix, sachant combien les populations de ce pays ont répondu « absentes » à ce rendez-vous citoyen par l’énorme abstention enregistrée lors du vote; conséquence de l’épuisement collectif, », a affirmé dans une déclaration, la porte-parole du Bloc Progressiste.

Selon la présidente de la Guinée Audacieuse, «sachant la nécessité d’une alternance politique au niveau local ainsi que les atouts de la commune de Matoto dans la géopolitique, pour servir de point de départ du processus de renouvellement, du rajeunissement et de la féminisation de la Classe Politique; ayant conscience de l’intérêt majeur d’unir nos forces afin d’user de nos influences respectives pour permettre une alternance favorable au développement à travers la mise en place rapide des conseils communaux qui seront un début de réponse aux attentes de nos électeurs », a précisé la conférencière.

Cette présente déclaration a été signée par les partis politiques , PUP ; PEDN , PRM, UGD, RDIG,RPR et la Guinée Audacieuse.

JMI Copyright © JustinMorel.Infol

Comments

comments

SHARE