SHARE

Les négociations entre le camp d’Aboubacar Soumah et les membres du gouvernement  sont toujours bloqués, malgré la dernière intervention personnelle du chef de l’état Alpha Condé.

Le ministre conseiller personnel du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, Tibou Kamara a précisé que malgré les tracasseries engendrées par les négociations, une solution à l’amiable à cette crise qui mine le secteur éducatif guinéen, est toujours possible.

« Il faut se dire que rien n’est impossible dans la vie. Et en tant que Guinéen, on finira toujours par trouver une solution quelque soit le temps! Ce n’est pas une course contre la montre. L’essentiel, c’est de bien faire les choses et à temps. J’appelle M. Aboubacar Soumah à poursuivre l’effort des discussions. Je pense qu’il n’y a pas d’ultimatum à discuter et se mettre autour de la table », a déclaré le conseiller personnel du président de la république.

, « Si une solution était possible, il y a longtemps qu’on l’aurait déjà donnée pour éviter au pays ce qu’il vit aujourd’hui… Je termine par dire de faire confiance au Chef de l’Etat », a-t-il insisté. 

 « Vous savez, je n’ai pas l’habitude de la langue de bois. Je ne dirai pas que c’est une mission impossible dans le contexte que je vous ai décrit, mais j’étais convaincu dès le départ qu’il y avait des difficultés réelles qui n’auraient pas permis de partir rapidement. Le contexte explique aujourd’hui la difficulté à aller vers une solution. Ce n’est pas l’incapacité de l’équipe de médiation ou la mauvaise foi de la partie qui est en face qui est en cause. Moi, je pense que c’est un partenariat que nous demandons, mais ce n’est pas un refus de faire face aux revendications », a souhaité Tibou Kamara.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Infol

Comments

comments

SHARE