SHARE

Maixent Raoul OMINGA a pris officiellement ses fonctions de directeur général de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), ce lundi 5 mars 2018, au terme d’une cérémonie de passation de service avec le sortant, patronnée par le ministre des hydrocarbures. En prenant ses nouvelles fonction, il entend jouer collectif avec l’ensemble du personnel pour redynamiser la société et obtenir des résultats.

L’instant de cette passation de service entre le sortant et le rentrant a été l’occasion de baliser la voie à suivre dans cette nouvelle et belle aventure, celle qui consacre le passage de la SNPC du directoire à la direction générale conformément à ses nouveaux statuts. Maixent Raoul OMINGA, tout en s’inscrivant dans la continuité de l’action de ses prédécesseurs, auxquels il a rendu hommage, se fixe quatre priorités de travail, afin de rendre effective l’action de la SNPC dans le domaine de l’exploration – production.

Dans le dessein de redynamiser ce fleuron de l’économie congolaise, la nouvelle administration de la SNPCs’assigne entre autres challenge de faire d’elle une société productrice, d’améliorer progressivement lesconditions d’approvisionnement du pays en produits pétroliers, d’améliorer la performance de la sociétéde sorte qu’elle puisse contribuer d’avantage au budget de l’Etat et de renforcer les capacités de l’ensemble du personnel du Groupe SNPC par une formation qualifiante et par corps de métiers.

Pour qu’il en soit ainsi, Maixent Raoul OMINGA, énumère des défis multiples à relever ; des défis portant sur l’exploration-production,  sur le raffinage ; la distribution des produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national ; la logistique pétrolière ; la formation du personnel et ainsi que l’action sociétale.

L’union faisant la force, la rigueur, l’abnégation et l’assiduité concourant au succès d’une entreprise, le nouveau directeur général compte sur la conjugaison des efforts, pour une seule fin, positionner la SNPC comme une société capable de financer le développement du Congo. « Il nous faut impulser un esprit d’équipe, de cohésion dans l’ensemble du groupe SNPC. En d’autres termes, nous devons jouer COLLECTIF. » Pouvait-il soutenir dans son allocution de circonstance, tout en ajoutant « conformément aux nouveaux statuts qui régissent notre société, les notions d’efficacité et de performance seront au cœur de notre action. »

Raoul OMINGA vient de fixer l’horizon de son action à la tête de la SNPC. Une action qui serait utile avec la complicité des partenaires et d’autres acteurs qui interviennent dans le fonctionnement de cette société stratégique du Congo. « Nous devons travailler en harmonie avec le Gouvernement, à travers notre ministère de tutelle, nous devons renforcer la confiance avec les partenaires dans le cadre des accords qui nous lient. » Pouvait déduire la nouvelle administration de la SNPC, au moment de se mettre au travail.

Au demeurant, Maixent Raoul OMINGA, qui occupait les fonctions de Directeur Général adjoint, chargé des finances et de la comptabilité, a été élevé au rang de directeur général de la SNPC par la réunion du conseil des ministres du 28 février 2018, en application des nouveaux textes qui régissent le fonctionnement de cette société publique chargée d’explorer, de produire et commercialiser le pétrole congolais.

 

MIATOLOKA Boryce Agapyth

Correspondant particulier de JMI au Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE