SHARE

De son vrai nom Garan Sérieux Camara, le guitariste Guinéen plus connu sous le nom de scène, Foxy Sérieux Camara fait depuis quelques années le bonheur du Jazz en France. Installé dans l’hexagone depuis 1991, après un séjour en Allemagne et au Sénégal, où Foxy, à la tête d’une formation musicale, a assuré l’animation quotidienne du Club MED. Ensuite on a pu le voir dans des prestations au Méridien Montparnasse, au Novotel Versailles, au Mercure de MassyPalaiseau, etc…Très prolixe, chanteur et compositeur, le musicien Foxy compte à son actif trois albums (Kania blues, « l’Incontournable », et « Destinée »). 

Depuis quelques mois, il a en préparation un nouvel opus, qui sera bientôt dans les bacs. Pour en savoir plus, nous avons approché ce musicien pour un entretien à bâtons rompus.

Justinmorel.info : Comment avez-vous commencé la musique?

Foxy Camara : J’ai appris la guitare très tôt car mon papa avait créé son propre orchestre à Kindia (orchestre privé) le DIROU BAND, où il animait la salle des Fêtes et le Pavillon Bleu quelques années bien avant l’indépendance de la Guinée. Cet orchestre qu’il avait acheté et constitué sur ses deniers personnels a été nationalisé, au nom de l’indépendance et de la Révolution, sans aucun dédommagement pour mon père.
J’ai quitté la Guinée en 1974.. J’ai fait des kms à pied pour venir à Siguiri d’abord, ensuite à Bamako et enfin au Sénégal à Dakar. J’ai beaucoup galéré avant de rentrer dans un orchestre, le Star Band de Kassé puis le Tropical Jazz de Mady Conaté. Je suis resté soliste des Wings de Elias et Jeannot, des Kings de Mounir Abdallah et du Ginic de Freddy Keita. Après une tournée en Belgique, Hollande et Allemagne, j’ai économisé et acheté des instruments de musique pour constituer mon propre orchestre complet et je suis revenu à Dakar où j’ai signé un contrat avec le Club Med.

Justinmorel.info : Installé en France depuis quelques années maintenant, que devient Foxy ?

Résultat de recherche d'images pour "foxy camara"Foxy Camara :Justement si je devais vous relater tout mon parcours, plusieurs livres ne suffiraient pas. J’ai tellement de choses à vous dire, enfin bref je vous la fais court. Je travaille sur 3 tableaux : le JAZZ les Variétés Internationales et la World qui est le métissage de la musique Guinéenne et le Jazz dans mes propres compositions.
En France tu ne peux pas t’asseoir et croiser les bras car la concurrence est vive. A Paris tu croises tous les musiciens du monde entier et je me suis frotté à de nombreux guitaristes. Il faut toujours travailler pour rester au goût du jour sinon tu es vite dépassé.
Toujours « habité » de la musique, j’ai pu me produire dans de nombreux Etablissements, Novotel, Méridien, Best Western, Hyatt Regency sur Paris et la région parisienne ainsi qu’en France et ailleurs. Par ailleurs je suis toujours très actif dans mes propres compositions et créations dans mon Home studio

Justinmorel.info : Avec cette longue absence, tu n’éprouves guère le mal du pays ?

Foxy Camara :Bien sûr, j’ai souvent cherché à venir me produire en Guinée, mon pays d’origine, mais je n’ai jamais eu cette chance, car mes démarches pourtant nombreuses n’ont jamais abouti. Et, si l’on me propose de venir, c’est toujours à la dernière minute alors qu’il faut toute une organisation pour les musiciens qui m’accompagnent car j’ai des responsabilités envers eux.
Pour exemple, quand j’ai sorti mon album « l’Incontournable » j’avais organisé un rendez vous depuis Paris avec une société de production à Conakry que je ne citerai pas, qui m’a fait faux bond sur place au dernier moment. Difficile dans ces conditions…

Justinmorel.info : Souvent annoncé en Guinée pour les festivals de jazz, tu n’es jamais
venu à Conakry. Pourquoi ce faux bond ?

Résultat de recherche d'images pour "foxy camara"Foxy Camara : Ce n’est pas moi qui fait faux bond comme je vous l’ai expliqué plus haut
Cela ne vient pas de moi mais bien des organisateurs qui promettent et sont absents au moment de la concrétisation..
Il y a quelques années j’ai en effet été programmé pour le Festival de Guinée. Les musiciens et moi avons passé des semaines à répéter pour assurer cette prestation et, à la dernière minute, le Festival a été annulé sans aucune explication! Si j’avais un tourneur ou un agent vous me verriez certainement beaucoup plus souvent en Guinée

Justinmorel.info : Pour en venir à ta production musicale, quel est l’album que tu vas
offrir aux mélomanes ? A-t-il une touche particulière par rapport aux précédents
albums ?

Foxy Camara : Effectivement cela fait 4 ans que je travaille sur un nouvel album beaucoup plus abouti. Avec
le temps ma maturité musicale a évolué et grâce aussi aux musiciens qui y interviennent et grâce à leur expérience dans ce domaine, ce qui donne un beau résultat.
C’et toujours un métissage musical entre mes origines, l’Afrique tout particulièrement la Guinée et l’Occident, en quelque sorte le soleil couchant. Il y a 14 titres . J’espère que vous le découvrirez avec plaisir, chaque morceau étant lui-même un hommage.
Cette fois mon ami, Jean-Claude WOIVRE, qui m’avait déjà beaucoup aidé sur l’album « Destinée », a pris en charge le mixage en plus de la création infographique. Je le remercie au passage.

Justinmorel.info : Comment sa promotion va être assurée, et la sortie est prévue pour
quand ?

Foxy Camara :Cet album va sortir cette année sur de nombreuses plate-formes en France et à l’étranger, Afrique compris.

Justinmorel.info : Le public guinéen peut s’attendre un jour à Foxy à Conakry ?

Ce serait mon rêve …Espérons vivement que cela se concrétise enfin !

Résultat de recherche d'images pour "foxy camara"

 

Propos recueillis par Tino DIAKITE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.info

Comments

comments

SHARE