SHARE

A la suite de sa rencontre avec le chef de l’État ce mardi, 27 février, le syndicaliste Aboubacar Soumah et Compagnie étaient en négociation, ce mercredi face aux ministres Taliby Sylla et Tibou Kamara.

Sur les points en discussion un point a été évacué par les deux parties, c’est la levée de la suspension du salaire d’Aboubacar Soumah qui été entérinée. Par contre, concernant l’amélioration du point d’indice et le paiement des 40 %,  « avec effet rétroactif est non négociable », selon les syndicalistes du SLECG qui déclarent que la suspension de la grève est conditionnée à l’application immédiate de cette revendication.

Ni les explications de Tibou Kamara, ni celles de Taliby Sylla encore moins celles du ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouya  sur, selon lui, les contraintes financières de l’État, et qui a proposé le paiement des 40 pour cent en deux tranches (20 % en 2018 et les 20 % restants en 2019) n’ont réussi pas à convaincre Aboubacar Soumah et ses camarades.

Les négociations se poursuivent en ce moment même au Palais du peuple.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI  

JMJ Copyright © JustinMorel.info

Comments

comments

SHARE