SHARE

Comme à leurs habitudes, très top le matin de ce lundi 27 février, des jeunes ont érigé des barricades et commencé à brûler des pneus sur la route Leprince, qui est depuis, pratiquement déserte.

La collision entre l’appel à la ville morte de l’opposition et la grève des syndicats enseignants envenime la situation.

Présentement, il n y a pas de circulation routière sur cet axe où des jeunes règnent en maitres sur l’axe Leprince. Même l’autoroute Fidel Castro n’est pas épargnée, là aussi des jeunes ont déversé des ordures sur la route et érigé des barricades, perturbant la circulation routière à ce niveau, notamment à la Carrière.

Même le quartier Kipé réputé calme, lors des manifestations n’est pas épargné par les soubresauts de loubards et autres jeunes surexcités. Les forces de l’ordre se déploient ici et là pour éteindre ces foyers de tensions.

 

Mamadou Aliou DALLO pour JMI

JMI Copyright ©JustinMorel.info

Comments

comments

SHARE