SHARE

La grève des enseignants illimitée déclenchée sur toute l’étendue du territoire national par l’équipe contestée d’Aboubacar Soumah du SLECG est entrain de prendre une proportion inquiétante dans le pays, en paralysant complètement le système éducatif guinéen.

Interpellé ce lundi, 26 février 2018, par un reporter de justinmorel.info , sur cette actualité brûlante, le leader de l’Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla a déclaré que cette grève des enseignants qui perdure, est un chaos qui se prépare dans ce pays, en raison de la faiblesse, de l’incapacité de ce gouvernement à anticiper les événements.

«C’est très inquiétant aussi bien pour le bien-être des Guinéens que pour la paix dans la cité et l’avenir de la démocratie dans ce pays », dit-il.

Selon  l’ex porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla, quand le chaos s’installe, il est évident que cela peut amener à interrompre un processus démocratique.

Poursuivant, l’ex ministre de la communication, Aboubacar Sylla a lancé un appel pressant au syndicaliste Aboubacar Soumah, meneur de la grève en lui disant « qu’il ne faut pas refuser le dialogue proposé par l’inspection générale du travail ».

Léon KOLIE pour JMI

 JMI Copyright © JustinMorel.info

Comments

comments

SHARE