SHARE

Le week-end dernier, le président du Bloc Liberal,  Faya Millimono a été reçu en audience au palais Sékoutouréyah par le président Alpha Condé. Cette rencontre a créé des remue-ménages au sein du parti de l’opposant, parce  que pour d’autres, le président Alpha Condé chercherait à nouer une alliance avec le BL, dans le cadre des élections locales 2018.

Hier, sur la radio ‘’Lynx FM’’, le président du BL, Faya Millimono a déclaré qu’il entend beaucoup de choses à propos de cette rencontre avec le chef de l’Etat, mais… « On dit qu’on est allé vendre les voix du BL à Sékhoutoureyah. Le BL n’est pas à vendre et les voix du bloc libéral ne sont pas à acheter, même avec des milliards de dollars, pas de francs glissants, aucune voix du BL ne sera vendue!», réagit Faya Millimono, invité de l’émission Œil de Lynx.

L’opposant a également affirmé que son parti, qui vise la tête de 8 communes, doit aller vers de potentiels alliés en vue d’obtenir leur soutien. « Le bureau exécutif du Bloc Libéral s’est retrouvé pour dire : ‘si quelqu’un veut nous rencontrer, allons-y, écoutons-le. Si nous pensons que quelqu’un peut nous aider quelque part, allons vers lui » révèle-t-il.

Dr. Millimono, avant de rencontrer le président de la République, a eu un tête-à-tête avec le chef de file de l’opposition, le leader du RDIG et le haut représentant du chef de l’État. 

‘’Au Bloc Libéral, on s’est dit que si le président Alpha Condé nous invite, on ira l’écouter. C’est comme ça que nous sommes partis le voir’’, a dit Faya Millimono.

Pivi BILIVOGUI pour JMI

Copyright © JustinMorel.info

Comments

comments

SHARE