SHARE

Face aux violences post-électorales qui surviennent après le scrutin du 4 février dernier  dans la capitale guinéenne et à l’intérieur du pays, le député belge d’origine guinéenne, Béa Diallo a invité dans une déclaration que les responsables de partis politiques, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ainsi que le gouvernement à faire preuve de responsabilité.

Le champion de boxe a également déclaré qu’il voudrait une fois de plus,  s’adresser à certains responsables du pays, face à cette crise politique que le peuple de Guinée traverse. «Je voudrais surtout faire appel à la responsabilité de chacun. Je demande à la CENI d’être impartiale et juste. Au gouvernement, de prendre ses responsabilités. A l’opposition, de rester calme et d’attendre la proclamation définitive des résultats’’, déclare Lansana Bea Diallo.

Le président du Réseau mondial pour une Guinée nouvelle (RMGN) a également exhorté les forces de défense et de sécurité à ne pas utiliser les armes’contre le peuple dans les opérations de maintien d’ordre.

«Je demande à la jeunesse guinéenne de garder l’espoir et de continuer à croire en un véritable changement. A cette jeunesse, je recommande de ne pas faire recours à la violence pour se faire entendre », a conclu le député belge.

 

Pivi BILIVOGUI pour JMI

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

SHARE