SHARE

Invité une fois encore ce mercredi, 14 février 2018, par nos confrères de la radio privée ‘’Espace FM’’, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby a déclaré sans langue de bois ceci : « Nous allons établir une liste de tous ceux qui appelleront à la haine ethnique, à la violence, à la discrimination. Si demain il y a des problèmes, ils en répondront devant la CPI ».

Le ministre Gassama Diaby a également laissé entendre que les leaders, les responsables politiques ou publics qui pensent qu’ils n’ont pas le droit de sacrifier l’avenir de la Guinée pour leurs profits personnels. Nous ne l’accepterons plus…».

Durant son passage le week-end dernier dans certaines assemblées générales des partis notamment, UFDG, UFC et le RPG Arc-en-ciel, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby  s’est adressé aux militants et sympathisants de ces formations politiques, déclarant que «si les politiques vous demandent de rompre vos liens avec vos voisins, ils vous trompent.  Parce que demain, s’il y a un problème dans ce pays, la plupart de ceux qui sont là ne savent pas où aller ».

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE