SHARE

Deuxs personnes ont ete tuées lors des dernieres violences éclatées entre des agents de sécurité et élèves à Bambeto. Le ministre  de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby, invité de l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ de la radio privée ‘’Espace FM’’ de ce mardi, 13 février 2018, a  déclaré qu’il faut mettre un terme à ces genres de barbaries qui se répètent lors des manifestations  soi-disant pacifiques.

« Aujourd’hui même, je me rendrai  aux domiciles privés de  ces familles mortuaires dans le but de compatir à leurs douleurs profondes  et je profiterai à cette occasion pour présenter au nom du gouvernement mes condoléances plus attristées. Je vais mobiliser un pool d’avocats à l’honneur de ces familles victimes, afin qu’un procès soit ouvert  au plutôt possible  contre ces criminels avérés », a  déclaré le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby.

Selon  le ministre Kalifa Gassama Diaby, il y a eu plusieurs crimes qui ont été perpétrés pendant certaines manifestations organisées dans la capitale guinéenne et à l’intérieur du pays, où aucune des enquêtes n’aboutissent à une fin appréciable au niveau de la justice guinéenne.

«Mais, cette fois-ci, je prendrai le mouton par les cornes, afin que les auteurs de ces crimes odieux perpétrés lors des violences ce lundi, 12 février 2018 à Bambeto , soient connus de tous. Je n’agis pas pour moi plutôt, j’agis pour ma nation et ma patrie  », a affirmé le ministre , Gassama Diaby au micro de nos confrères partenaires d’Espace FM.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE