SHARE

Le président du Conseil National des organisations d la Société Civile Guinéenne (CNOSC), Dr Dansa Kourouma a été victime d’une attaque musclée  dans la nuit du samedi  dernier par certains individus mal intentionnés, au rond-point de Bambeto, pendant qu’il se trouvait dans sa voiture de marque Rav 4×4.

Au cours de cette attaque, les malfrats l’ont sérieusement blessé à l’œil gauche, ses deux bras fracturés à l’aide des cailloux et son véhicule complètement saccagé.

Joint au téléphone  ce lundi, 12 février 2018, par un reporter de justinmorel.info, l’activiste  de la société civile guinéenne, Dr Dansa Kourouma, a déclaré qu’il quittait le rond-point de Cosa, le samedi dernier aux environs de 21 heures, pour rejoindre Kipé. En passant  par celui de Bambeto.

« C’est là que je suis tombé dans un embouteillage monstrueux. Où tout à coup, j’ai vu une dizaine de jeunes venus de partout avec de  grosses pierres en mains et  qui se sont mis à s’attaquer à ma voiture en l’endommageant. Gravement. C’est ainsi qu’en voulant descendre mon véhicule  pour tenter d’avoir une explication avec eux, j’ai reçu un coup de pierre violent au visage et  à mes deux bras. Voyant l’ampleur de l’attaque sur ma personne et le visage ensanglanté, il y a eu un autre groupe de jeunes qui sont venus me prendre de force pour m’amener à  l’abri, et m’ont même conduit dans une clinique  proche où j’ai bénéficié des premiers soins. Mais  quant à ma voiture, on n’en parle plus, parce qu’elle est complètement endommagée. Mais, je remercie le ‘’tout puissant Dieu’’,  de m’avoir épargné », a expliqué, le leader du CNOSCG, Dr Dansa Kourouma.

A noter que la victime annonce qu’une enquête sera ouverte pour « situer les responsables de cette attaque odieuse, afin qu’ils soient  sanctionnés à la hauteur de leur  forfaiture ».

Léon KOLIE pour JMI

 JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE