SHARE

Tandis que Boubacar Soumah, le syndicaliste en contestation, annonce sa détermination avec ses compagnons  de reprendre la grève, le mouvement syndical national se désolidarise clairement de cette volonté pour appeler à un vrai sens des responsabilités, et surtout d’éviter de jeter de l’huile sur le feu, en ces périodes  post électorales troubles.

Ainsi la Fédération syndicale de l’éducation  a tenu une réunion ce mercredi, pour faire le point de la situation. A l’issue de cette réunion, la Fédération a pour sa part, rappelé qu’à l’issue des accord signés en février 2017, des acquis importants ont été obtenus grâce à la cohésion et à l’unité des enseignants, ce qu’il faut absolument préserver dans l’intérêt supérieur de la nation, en particulier de l’éducation des enfants guinéens..

Résultat de recherche d'images pour "education"La fédération invite les parents et amis de l’école à agir dans la sérénité,  et demande à tous de continuer le travail pour la paix et les droits des enfants. Enfin la Fédération invite le gouvernement à assurer la sécurité des élèves et les enseignants dans les différentes structures scolaires.

Tous les enseignants de tous les cycles sont conviés à respecter le calendrier des études, et à poursuivre conséquemment tous les cours dans tous les établissements scolaires et universitaires du pays.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE