SHARE

L’administrateur, directeur général exécutif du groupe bancaire BMCE BANK, Brahim Benjelloun-Touimi a été reçu en audience, ce 5 février 2018, à Brazzaville, par le président de la République du Congo, Denis Sassou-N’Guesso. Brahim Benjelloun-Touimi est venu, notamment parler au chef de l’Etat congolais des perspectives de La Congolaise de Banque (LCB), filiale de ce groupe.

« Nous avons [au chef de l’Etat] réaffirmé notre soutien et notre engagement de continuer d’être présents en tant qu’acteur, en tant que gestionnaire pour mobiliser les ressources humaines et le savoir-faire en intime collaboration avec nos partenaires et amis investisseurs congolais, dont l’Etat dans l’intérêt de l’inclusion financière ici au Congo », ainsi s’est exprimé L’administrateur, directeur général exécutif du groupe bancaire BMCE BANK, à sa sortie d’audience.

Pour Brahim Benjelloun-Touimi, il s’est agi aussi,  au cours de cet entretien, de l’appui qui est apporté [au Congo] par un actionnaire et gestionnaire d’une banque majeure dans le paysage congolais, à savoir La Congolais des Banques (LCB).

L’administrateur, directeur général exécutif du groupe BMCE BANK a également déclaré qu’il s’est entretenu avec le président de la République du Congo sur les projets que son groupe bancaire envisage pour La Congolaise des Banques, notamment dans les domaines de tout ce qui est de money-banking et la formation, « puisque la LCB crée sa propre académie », a-t-il révélé. Pour lui, « il est fondamental d’imaginer  – et nous souhaitons  – que  la LCB continue d’être une banque enracinée dans la « congolité » permettez-moi cette expression, en même temps, qu’elle appartient à une communauté plus large, à l’africaine. Le groupe Bank of Africa est « considéré par le Fonds monétaire international comme un de sept grands groupes panafricains », a-t-il poursuivi, avant d’ajouter : Elle s’enracine dans la réalité du Congo et de son économie, en même temps que son appartenance à une communauté plus large, l’Afrique. « Les ressources humaines de La Congolaise des Banques participent à toutes les initiatives  que lance le groupe Bank of Africa, en termes de gestion de risques, de partages, de savoir-faire, dans la gestion des ressources humaines, selon Brahim Benjelloun-Touimi.

Sur les différents produits imaginés par le Conseil d’administration de la LCB au profit de ses clients, L’administrateur, directeur général exécutif du groupe BMCE BANK a affirmé qu’en tant qu’africains, « nous avons beaucoup de chemin à parcourir ensemble pour pouvoir élargir la palette des produits. Bien entendu, il y a des contrats ou diligences réglementaires à pouvoir traverser. Et encore une fois, l’idée est de pouvoir contribuer à l’inclusion financière et à l’intégration informelle grâce à des produits de monnaie électronique. De cartes prépayées, par exemple,  très concrètement permettent précisément d’aller dans ce sens ».

Ce sont là, « des choses qui sont de la compétence, en termes de la réglementation, de la COBAC (la banque centrale de l’Afrique centrale) que nous respectons et que nous comptons entreprendre toutes les diligences requises et nous avons pour cela, nous informons le ministère des finances et nous avons eu l’opportunité d’être reçu par le ministre des finances a qui nous avons transmis la même teneur du message ».

Comments

comments

SHARE