SHARE

Dans le cadre du déroulement du scrutin du 4 février 2018  concernant les élections communales, les Organisations de la Société Civile « Regard Citoyen », composées de neuf ONG notamment, CNOSC, Balai Citoyen, Lejapad, CONASOC, RAJGUI, COJEPED, CROSC CKRY, Parlement des Jeunes  et Jeunesse active, ont organisé  un point de presse ce lundi, 5 février 2018,  à la maison commune des journalistes.

Au cours de ce rendez-vous médiatique, elles ont dressé par la voix de leur porte-parole, Bangaly Camara,  le bilan  du déroulement de la journée du 4 février 2018, qui a été caractérisée par  les élections communales.

Le porte-parole des OSc Regard du Citoyen, porte-parole,  Bangaly Camara a indiqué que sa structure  fidèle à ses engagements, a déployé 3000 observateurs sur l’ensemble du territoire national.

«La Mission du regard citoyen salue le comportement responsable des électeurs guinéens qui se sont montrés désireux d’exercer leur devoir citoyen. Le calme a perduré tout au long de la journée de vote, y compris lors des opérations de dépouillement. Dans la majorité des cas observés, les conditions du vote et la conduite du dépouillement ont été jugées globalement satisfaisante », a déclaré le conférencier.

Bangaly Camara a ensuite affirmé que l’ensemble des observateurs électoraux du Rgard citoyen ont suivi les opérations d’ouverture de vote, de clôture et de dépouillements des résultats dans environ 6000 bureaux de vote.

« Sur la base des statistiques produites à ce stade,  la participation était faible jusqu’à la fin des opérations de vote (moins de 50%). Dans la majorité des bureaux observés, les opérations de vote se sont déroulées dans le calme, sans interruption, dans le respect des dispositions du code électoral. Aussi, les personnes qui ont besoin d’assistance ont bénéficié des facilités nécessaires pour voter dans 96 % des BV », a précisé le porte-parole des OSC Regard du Citoyen. .

Selon lui, à ce stade de l’évolution des opérations de vote, la mission a noté la présence effective des membres de BV, les délégués des candidats en lice, les observateurs nationaux  et des agents de l’USSEL.

«Toutefois, la mission d’observation du regard citoyen a constaté des manquements et incidents mineurs: l’utilisation à outrance du vote par procuration, l’immixtion de certains candidats et responsables politiques dans le fonctionnement des BV l’insuffisance du matériel électoral par endroit la substitution ou remplacement de membres de BV par les délégués de partis politique, Le rejet de quelques observateurs par endroit », a signalé le porte-parole des OSc Regard du Citoyen, porte-parole,  Bangaly Camara.

Dans la majeure partie des cas, les Bureaux de vote ont  fermé à 18 h.

Le Regard Citoyen a aussi précisé que s’agissant des opérations de dépouillement, les OSC ont  constaté qu’elles se sont déroulées conformément aux disposition du code électoral à l’exception de quelques incidents

« Le regard Citoyen invite les démembrements de la  CENI  à poursuivre les opérations de remontée des PV des BV et de centralisation des résultats dans la transparence. A cet effet,  la société civile recommande aux démembrements de la  CENI  à mettre à disposition de l’opinion nationale, les résultats conformément à la loi et aux  bonnes pratiques en la matière. Et, exhorte les candidats à exprimer de manière pacifique leurs préoccupations, et à recourir aux voies légales en cas de contestations. Il est impératif que toutes les parties fassent preuve de responsabilité et évitent  toute action susceptible d’attiser les tensions », a conclu Bangaly Camara.

 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

[1]  C’est le cas du quartier Tombolia secteur Kokoma, BV  No 1 et 2 et dans le quartier de Coleah secteur  lansebounyi BV No 3

[2]

Comments

comments

SHARE